Sound Crusaders

SOS déblocage


Cela fait des jours et des nuits que vous lisez et relisez ce livre et vous avez l’impression de ne pas avancer, de tourner en rond ? Votre identité reste toujours le plus grand des mystères ? Vous êtes découragé(e) et vous voudriez progresser dans votre enquête, mais vous n’y arrivez vraiment plus ? Pas de panique ! Vous voici dans la section “SOS Déblocage”. Cette section contient une liste de conseils pour vous guider dans votre aventure et vous mettre sur le bon chemin. Inscrivez d’ores et déjà une croix dans la case Echecs de votre Feuille d’Aventure ; tel est le prix pour avoir le droit de lire ce qui suit.

1) Si vous n’avez aucune piste, une bonne méthode est de procéder par élimination. Après un échec, tâchez d’explorer une piste différente la fois suivante. Essayez, à chaque tentative, de vous concentrer sur un lieu ou sur un personnage de votre passé. Vous tomberez forcément sur une piste. A vous ensuite de ne plus la lâcher. Souvent un lieu visité vous met sur la voie d’un personnage, qui vous indique alors un lieu, et ainsi de suite. Vous pourrez ainsi, petit à petit, reconstituer le puzzle.

2) Pour découvrir qui vous êtes, tâchez de répondre à cette question à chaque fois que vous apprenez quelque chose sur vous : pourquoi avez-vous agi ainsi ? Par exemple : pourquoi portez-vous une parka trop grande pour vous ? Pour ne pas prendre froid dehors en cette saison, certes, mais pourquoi un vêtement qui n’est pas à votre taille ? Chaque chose se rapportant à vous a un sens ; il vous faut trouver lequel. Quand vous aurez trouvé la signification commune à tous les morceaux de votre passé, vous aurez reconstitué le puzzle de l’oubli et saurez votre identité. Il vous sera alors plus facile de prouver votre innocence (ou votre culpabilité).

3) Pour confondre l’assassin de Vitto Vogel, il vous faut agir en détective (nous sommes dans la série Les Enquêtes de Nils Jacket, non ?). Certaines personnes vous donneront le nom d’un coupable, mais c’est à vous d’en apporter la preuve concrète. Pour cela, c’est simple : demandez-vous qui était en mesure de commettre ce meurtre. Autrement dit : qui était présent sur les lieux à l’heure du crime et à qui Vogel a-t-il bien pu ouvrir la porte ?

4) Basez-vous au maximum sur les faits. Eux ne mentent pas. Alors que toute personne interrogée est susceptible d’être un menteur en puissance. Ne prenez rien de ce qui vous est dit pour argent comptant. Vous pouvez vous fier à votre intuition, mais confrontez toujours la parole d’un témoin ou d’un suspect avec des faits avérés et dont vous êtes certain(e).

5) Passez tous les coupables possibles en revue, mêmes les plus improbables, et tentez de prendre chacun en défaut. Vous tomberez bien sur un fait étrange. L’alibi avancé par cette personne est-il solide, par exemple ?

6) N’oubliez pas que vous lisez une Enquête de Nils Jacket. Comme il est le héros de cette série, veillez impérativement à trouver Nils Jacket. Il vous aidera à résoudre le mystère.

7) Le titre de ce livre est Le Puzzle de l’Oubli. Chaque Flash-back est donc une pièce importante du puzzle. Certains souvenirs vous reviennent tout seuls, mais pour déclencher les autres, il vous faudra visiter des lieux où vous êtes déjà passé(e). Veillez à bien visiter chaque lieu où vous êtes censé(e) avoir été ; des bribes de votre mémoire finiront bien par refaire surface. Par exemple : vous savez que vous avez déjà été au Chicago Ace. N’hésitez pas y retourner jusqu’à ce que vous ayez un Flash-back.

8) L'audace paie. Comme vous débutez en ne sachant rien, la seule façon de découvrir des informations et de retrouver votre vous d’avant, c’est de tout tenter. Quitte à risquer votre vie : à quoi bon vivre si notre vie nous a été volée ?

9) Ce n'est pas parce que vous avez eu du mal à obtenir ou à découvrir quelque chose que ce quelque chose vous aidera obligatoirement à réussir l'aventure. Si ça se trouve, c'est même le contraire.

10) Les autorités vous recherchent. Si vous êtes arrêté(e), vos aurez du mal à continuer votre enquête. Vous devez donc échapper le plus longtemps possible à la police. Pour cela, évitez autant que possible de vous rendre dans des lieux où elle a toutes les chances de se trouver. Ou alors prévoyez un déguisement. Si le journal vous annonce un crime à tel endroit, vous pouvez vous y rendre pour y trouver des indices, bien sûr, mais vous savez que la police sera sur place. De la même façon, si vous vous faites remarquer quelque part, il y a un fort risque que la maréchaussée ait investi l’endroit et attende que vous y reveniez. A vous de garder ce conseil à l’esprit tout en suivant le conseil 8.

11) Quand on est accusé de meurtre et poursuivi par des tueurs, on a tendance à être paranoïaque et à se méfier de tout le monde. Pourtant, il vous faudra bien à un moment ou à un autre faire confiance à quelqu’un. Sans argent, sans toit, sans identité, vous n’irez pas loin si vous ne vous trouvez pas au moins un allié. Bien sûr, un allié potentiel n’est pas à rayer de la liste des suspects pour autant. C’est votre discernement qui vous permettra de ne pas vous faire piéger.

12) Quand quelque chose paraît étrange et que l’on vous fournit une explication peu convaincante du phénomène, ce n’est pas forcément un mensonge.

13) L’une des meilleures façons d’élucider un crime, c’est d’examiner la scène du crime. Si vous pouvez le faire avant la police, vous pourrez glaner de précieux indices et cela vous donnera un avantage déterminant.

14) Les journaux sont une source d’informations simple et accessible.

15) Votre santé est un élément important dans cette aventure. Tâchez de la conserver au mieux, surtout si vous êtes blessé(e). Pour cela, tâchez de bien dormir. Si vous connaissez un endroit où dormir sans risque, au chaud, vous auriez tort de vous en priver.

16) Certaines personnes vous indiquent comment les joindre de nouveau, ou comment en joindre d’autres. Parfois il ne s’agit que d’un lieu et d’un moment de la journée. Pensez à bien noter ce genre de détails, pour ne pas manquer une possibilité de rendre visite à la personne en question (ou de l’espionner).

17) Quand, lors d’une lecture, vous avez découvert un grand nombre de choses, mais qu’au final vous échouez, vous pouvez marquer une pause avant votre prochaine re-lecture. Ainsi, les idées ne se mélangeront pas dans votre esprit.

18) Si vous ne lisez pas l’histoire en une seule fois, mais en plusieurs traites, n’hésitez pas à prendre des notes au fur et à mesure de vos découvertes (vos idées, vos suspicions, vos réflexions, vos indices). De cette façon, vous ne serez pas perdu(e) quand vous reprendrez votre lecture. Lorsqu’on lit un roman policier en plusieurs fois, il y a toujours le risque de perdre le fil et d’oublier certains indices, certains suspects... Mais ce n’est pas trop grave car il suffit de se laisser porter par le récit, passivement. Seulement voilà, ici, dans le livre que vous tenez entre les mains, c’est vous l’acteur. Vous ne pouvez pas attendre que l’auteur fasse votre travail d’enquête à votre place.

19) Si on vous demande de prouver une thèse grâce à “l’un de vos Flash-backs et d’une preuve matérielle”, il s’agit de confronter une situation réelle, que vous avez (re)vécue, avec celle dont vous avez le souvenir. Entre les deux, il y a quelque chose qui cloche et qui vous donne ainsi un renseignement capital. Lorsque vous accédez au lieu que vous avez revisité et qui ne correspond pas à votre souvenir, un nombre apparaît dans le texte. C’est ce nombre qui “accompagne la preuve matérielle” et qui vous est demandé pour calculer le nouveau paragraphe où vous pourrez poursuivre votre lecture.

20) Lorsque ce livre a été testé, beaucoup de lecteurs parvenaient à résoudre le mystère avec les preuves trouvées mais, au moment de l’expliquer aux autorités, ils se retrouvaient bloqués. Pour une simple raison : ils avaient trouvé les différentes preuves au cours de différentes lectures, et pas en une seule tentative. Ce livre est un roman, une histoire qui forme un tout et qui doit être lue d’une seule traite. Si vous amenez des preuves vues lors d’une précédente lecture, mais pas de la lecture en cours, vous serez bloqué(e) vous aussi. Veillez à ce que les indices que vous exposez aux autorités aient été découverts lors d’une même lecture.


Conseils avancés :



Les conseils qui suivent sont encore plus précis et plus pointus. Ne les lisez que si vous êtes vraiment bloqué(e) et n’avez plus d’autre espoir. Il vous coûtera 1 croix dans la case Echecs de votre Feuille d’Aventure à chaque conseil consulté. Ils sont invisibles pour que vous n’en lisiez qu’un à la fois et ne risquiez pas d’en lire un autre par accident. Il vous suffit de le surligner en faisant passer le curseur de votre souris par-dessus la zone de texte.

21) Le bar le Bunny Charms :
c’est un lieu important de votre passé. Il n’est pas indispensable de le visiter pour terminer l’aventure, mais les informations qu’il y a à glaner là-bas peuvent vraiment vous aider. Comme vous l’apprend le journal du mercredi matin, mieux vaut ne pas tarder à vous y rendre.


22) Tess :
c’est un personnage-clef de votre passé. Vous devez absolument la rencontrer. Et tâchez de ne pas la perdre de vue : si elle est kidnappée, vous devez la retrouver.


23) Si vous vous êtes déjà rendu(e) à l’Ostermann :
vous apprenez que vous y avez séjourné, l’endroit est donc une mine d’indices sur vous et sur ce qu’il vous est arrivé dans un passé récent. Autant que possible, essayez d’en apprendre un maximum sur les clients et les propriétaires des lieux. Attention, si vous souhaitez y revenir sans danger, vous devez avoir un allié dans la place.


24) Bernie :
si vous avez rencontré cet étrange individu, vous avez pu vous rendre compte qu’il pouvait vous apprendre beaucoup de choses. Tirez de lui tout ce que vous pouvez mais attention : s’il ne reçoit rien en échange, il peut devenir dangereux. Plus dangereux qu’il n’en a l’air.


25) Les tueurs lancés à vos trousses :
plus vous visitez de lieux, plus vous risquez d’être repéré(e) par ces tueurs. Pourtant, si vous ne faites rien, vous ne découvrirez jamais le fin mot de l’histoire (comme vu avec le conseil 8). Alors tant pis : menez votre enquête en prenant le risque d’être repéré(e) et tâchez de ne pas vous faire tuer.


26) Baby Joe :
si vous avez déjà entendu ce nom, vous vous doutez que ce sinistre personnage détient certaines clefs du meurtre de Vogel. Bien que l’entreprise soit fort risquée, tâchez de trouver cet homme.


27) Le Browning avec silencieux :
c’est un objet compromettant, mais c’est aussi une arme. Elle peut rendre de fiers services à un homme traqué.


28) La scène du crime :
examiner le cadavre de la victime en apprend souvent long sur la cause de son trépas. La pièce peut renfermer d’autres indices sur ce qu’il s’est passé au moment du crime.


29) Si vous avez trouvé un jeton :
les personnes à qui vous l’avez pris disposent eux aussi de jetons similaires. Si vous souhaitez l’utiliser, essayez de le faire avant que ces personnes n’utilisent les leurs.


30) Lorsque vous révélez le nom du coupable :
il vous suffit de donner le nom sous lequel la police le connaît.